Pstr Jonas-Ex-sataniste converti à Christ

 

Témoignage du Pasteur Jonas, ex-sataniste repenti et converti à Jésus

 

 

Partie I 
Introduction

 

Après j'ai évolué et je suis tombé sur un prêtre qui m'a initié à une autre forme de magie qu'on appelle "magie sainte". La magie sainte n'est rien d'autre que la magie catholique. Ce prêtre était un Espagnol, il était de la congrégation des pères catholiques, il m'avait aussi initié à la magie blanche. Je suis même passé par la rose-croix. Et après on m'avait convoqué en Inde. C'est là où j'avais rencontré le premier ministre de Satan. J'y ai aussi travaillé, et après j'ai fait un voyage vers le monde mystique qui est le monde de Pandémonium. Et je suis allé m'y marier avec une femme blanche du nom d'Hélène. J'ai vécu là-bas, j'ai beaucoup travaillé pour le diable jusqu'à ce qu'on me rappela en Inde, et là on m'avait demandé d'amener quatre fûts remplis de sang humain que j’avais donnés suite à de nombreux sacrifices humains que je faisais, et à partir de là, on m'a donné le grade de secrétaire de Lucifer.

Et après, je suis allé dans le monde Tartarus. Et c'est là où j’ai rencontré Lucifer. Bien-aimés, lorsque j'avais vu Lucifer, je n'avais pas cru que c'était lui le diable. Le diable est vraiment beau, et je n'ai jamais vu un être humain qui peut se comparer à Lucifer en beauté. Mais tout cela n'est qu'une apparence, car en lui il n'y a que le mal. J'ai travaillé avec lui jusqu'à ce qu'il me donne l'autorisation de participer à toutes les réunions qu'il organisait avec les satanistes du monde entier. Là on se réunissait au fond de l'eau, c'est-à-dire au croisement de deux océans, l'océan atlantique et l'océan indien. À leur point de rencontre il y a un triangle qu'on appelle le Triangle des Bermudes. Quand vous descendez en profondeur, il y a un grand temple qui a une couleur blanche, ce qu'on appelle: "La maison blanche de Lucifer". 

Ce qui est drôle, bien-aimés, c'est le fait que quand j'étais là-bas, j'avais vu certaines personnes qui se disent hommes de Dieu, et même certains pasteurs qui font beaucoup de bruits. Il y en a même ici à Lubumbashi qui me connaissent. Ils se déguisent en serviteurs de Dieu, mais ils ne sont en réalité que des agents de Satan. Ils sont très nombreux ici. Je n'ai pas reçu l'autorisation de citer les noms des gens, mais sachez que tous ceux-là qui se disent serviteurs de Dieu, ne le sont pas tous. Voilà donc brièvement, tout ce que j'ai fait.

Je vais vous parler de la magie indienne, et le Seigneur Lui-même dans Sa souveraineté permettra que je puisse vous expliquer comment je suis entré dans le monde mystique à l'âge de deux mois. Et je sais très bien que quand je parle de mon initiation à l'âge de deux mois, plusieurs se posent déjà cette question: "Comment est-ce qu'un enfant de deux mois peut être sorcier?" Je dis souvent merci à Jésus, parce que quand je vois tout ce qu'Il a fait pour moi, ça dépasse mon entendement. Qu'est-ce que j'ai fait au diable pour mériter ça?

J’ai eu ma délivrance le 20 décembre 2003. Pendant que j'étais mort, les gens pleuraient déjà et on se préparait pour aller m'enterrer. Mais pendant ce temps, j'étais enchaîné par le diable dans le monde astral, et c'est là où Jésus est intervenu. Jésus, Celui qui a la clé de la mort et du Séjour des morts, est venu où j'étais, Il n'a même pas eu besoin de demander la permission à Satan pour y descendre. Il y est simplement descendu et m'a libéré, moi qui étais déjà mort, moi qui étais déjà dans le Séjour des morts. Que Son nom soit glorifié! Amen!

Après ma délivrance, j'étais vraiment triste, surtout quand je faisais la rétrospection de ma vie, et voyais tout ce que j'avais fait. Cela me faisait très mal et le Seigneur dans cette détresse-là, Lui qui est le secours qui ne manque jamais dans la détresse, m'a visité par le Saint-Esprit. Je ne suis pas spécial, je ne suis pas extraordinaire. Il y a des gens comme moi, qui sont entrés dans le satanisme, mais qui n'ont pas eu la chance d’en sortir vivants. Il y en a qui sont devenus fous. Mais qu'est-ce que j'ai donné à Jésus pour être délivré? C'est juste une grâce vraiment particulière que le Seigneur m'a accordée. Voilà pourquoi tout le reste de ma vie, je servirai mon Dieu, je Le servirai quelles que soient les circonstances, je Le servirai toujours. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas peur de donner ce témoignage. Car je sais que pendant que je témoigne, il y a la confusion dans le monde de Satan, et le peuple de Dieu est affranchi. Le diable travaille surtout avec l'ignorance des enfants de Dieu. C'est pourquoi la Bible dit que le peuple de Dieu périt faute de connaissance. L'ignorance est mère de la destruction.

Sacrifices de malédiction à Lucifer

À la fin de l'année, il y a beaucoup de sacrifices qui se font dans le monde des ténèbres. Je vous dis cela en tant qu'un ex-sataniste, parce que moi-même, je faisais aussi des sacrifices. Sachez que chaque fin d'année, les sorciers font des actions de grâce à Lucifer. Ils sacrifient des gens. Et de nos jours, il n'y a personne qui peut lever son doigt et dire que dans sa famille il n'y a pas de sorciers. Nous tous, nous avons des sorciers dans nos familles et à la fin de l'année, ils préparent des sacrifices. Pendant que j'étais encore sataniste, quand un sorcier voulait voir Lucifer, il devait faire deux sacrifices: "Le sacrifice de condamnation" et "le sacrifice du tapis rouge."

En tant que représentant du troisième degré dans le mystère de l'air, il y avait des sorciers qui venaient chez moi pour que je les mette en contact avec Lucifer, parce que quand j'étais sataniste, Lucifer m'avait interdit de l'appeler Lucifer ou le diable, il m'avait demandé de l'appeler papa. C'est comme cela que je l'appelais et pour cause, j'avais haï mes parents biologiques. Je croyais que c'est Lucifer qui était mon père et que c'est Marie Madeleine (un démon qui a un département au fond de la mer Méditerranée) qui était ma mère. Alors quand un sorcier venait, je le prenais et j'allais avec lui dans le monde de Polliun. Arrivé là-bas, nous entrions dans mon département, et nous nous mettions autour de la table ronde qui s'y trouvait, je me plaçais donc d'un côté et lui de l'autre. Je lui demandais alors de me donner le nom d'une personne de sa famille. Quand il me le donnait, j'appelais le nom trois fois et après la personne apparaissait sur ma table, et avec mes mains je la tuais. [...] À ce niveau le frère explique ce qu'il faisait avec le cadavre et la peau. Une fois que la peau était asséchée, il la divisait en deux. Il continue:

Avec la première partie, je faisais "le livre noir", c'est "le livre de condamnation" et dans ce livre, j'écrivais toutes les condamnations que je voulais et toutes ces condamnations m'étaient dictées par Lucifer lui-même. Et quand je faisais cela, les condamnations qui étaient dans ce livre noir se concrétisaient dans la vie de toute personne qui est de la même famille que le sorcier qui est venu me voir. Il y a certaines choses que les gens vivent, et dont ils n'en sont même pas les auteurs. Tout simplement parce que quelqu'un de la famille était allé quelque part pour ses propres intérêts, et a mis toute la famille en danger. Et à cause de lui, la famille commence à souffrir.

Et avec la deuxième partie de la peau, je faisais «le livre rouge», c'est le livre d'exécution. Et là je demandais à ce sorcier de me donner les noms de tous les membres de sa famille, et je les écrivais là-bas, et quand il avait besoin de passer voir Satan, je lui demandais de citer un nom. Et quand il le citait, je le barrais tout simplement. Une fois que le nom est barré, la personne en question meurt dans ce monde-ci. Une fois que la personne meure et qu'on l'enterre, la nuit, j'envoie les démons au cimetière pour soutirer le sang de son corps. Quand le sang était recueilli dans un vase, je le mettais sur le tapis, et il glissait jusque dans le château de Lucifer. Quand Lucifer voyait le sang, il le buvait et était satisfait. Et ce n'est donc qu'à ce moment-là, que le sorcier pouvait entrer. Tout cela juste pour voir Lucifer, pour avoir accès à la malédiction. Parce que dans la présence de Lucifer, il n'y a que la malédiction et la mort. Bien-aimés, c'est vraiment indicible. Pour chercher la mort et la malédiction, les sorciers sont prêts à tout, ils ne lésinent sur aucun moyen. Ils parviennent à faire d'énormes sacrifices pour leur maître Satan. Pourtant les chrétiens, pour entrer dans la présence de Dieu, où il y a la vie et la bénédiction, ne sont prêts à rien, ils sont incapables de donner quoi que ce soit à leur Dieu, ils ne peuvent pas faire le moindre sacrifice pour Jésus leur Maître. Ils ne sont pas du tout sérieux. Retenez que les sorciers sont très sérieux dans ce qu'ils font.

Quand les sorciers vont faire des choses pareilles, ils donnent les noms de tous les membres de leur famille et on les inscrit dans le livre rouge, on inscrit aussi toutes les condamnations dans le livre noir. Mais toi, qu'as-tu fait de mal à ces sorciers pour qu'ils donnent ton nom, afin qu'on l'inscrive dans le livre rouge. Ne sois pas désespéré. Si tu viens à Jésus, Son sang annulera toutes les condamnations qui ont été prononcées sur ta vie et effacera ton nom de ce fameux livre rouge.

Quand tu marches dans la crainte de Dieu, le diable tremble devant toi! Il y a beaucoup de gens qui se disent chrétiens, mais ne présentent aucun signe du Chrétien. Quand on était sorcier, on avait des yeux mystiques. J'avais 24 yeux, et m'en servais pour tout voir. Je voyais les vrais chrétiens, les chrétiens hypocrites et même les païens. Si tu es un vrai chrétien, sache que le diable lui-même le sait et les sorciers aussi. Mais si tu es un chrétien hypocrite, ils le savent également. Parce qu'on voyait les vrais chrétiens avec des signes.

La magie indienne 

La magie indienne est la fusion de deux magies: La magie hindoue et la magie égyptienne. Dans le monde entier, c'est la magie égyptienne qui était au-dessus de toutes les autres magies. Il y avait l'incarnation de Lucifer dans tous les pharaons et ce pouvoir se transférait de manière héréditaire. Et puis, il est arrivé un temps, où il y avait un pharaon qui n'avait pas de fils. Ainsi avant de mourir, il a pris une pierre blanche, l'a emmenée au fleuve Nil et y a gravé une phrase qui résume tout le pouvoir de la magie égyptienne. La pierre qu'il y avait laissée était descendue en profondeur. Et des années plus tard, dans le département de la magie catholique, c'est-à-dire au Vatican, (juste à titre de rappel, le Vatican est un État dans un État) on avait besoin d'implanter la religion catholique en Egypte. Et c'est ainsi que le pape avait choisi Gandhi, un prêtre qui avait le grade de grand prêtre, c'est-à-dire évêque. On lui avait donné la mission d'aller implanter la doctrine catholique en Egypte. En allant en Egypte, il a transité par l'Asie. Arrivé en Inde, il a trouvé l'ancienne magie indienne (la magie hindoue). Elle fonctionne avec le code trinitaire diabolique hindou qu'on appelle "Brahma Vishnou Shiva": "Brahma" c'est le dieu de la création, "Vishnou" le dieu de la préservation, et "Shiva" le dieu de la destruction.

Ayant appris cela, il s'est rendu en Egypte. Un jour il est allé au fleuve Nil, pendant qu'il faisait les incantations, la pierre qui avait été cachée par le pharaon était remontée à la surface. Il l'a donc récupérée, il a trouvé la phrase qui y était gravée et il l'a déchiffrée. Et à partir de là, il a trouvé toutes les puissances, le pouvoir de la magie égyptienne. Ainsi il a mélangé ce qu'il a trouvé en Inde et ce qu'il avait trouvé en Egypte. Et c'est ce mélange qui donne naissance à ce qu'on appelle "la haute magie indienne" ou "la magie K".

Les chrétiens sont vainqueurs contre toute magie

Ce qui m'avait fait entrer dans la magie indienne, c'était le catch. J'avais le pouvoir de "tarzan moteur". J'ai été initié au catch par un homme de Kolwezi. À ce niveau, je vais vous parler d’un incident survenu lorsque je voulais tuer le père d'un catcheur. Pendant que j'étais à Likasi, je travaillais avec un démon du nom de Zagam, ce démon me donnait le pouvoir de contrôler neuf cimetières. C'est à partir de la montagne où on a placé ce qu'on appelle «domaine marial des catholiques» à Toyota, que je faisais la connexion. Il y avait un catcheur de Kinshasa qui était venu à Likasi et qui devait y livrer des combats. Ces combats devaient aller de jeudi à dimanche. Et le dimanche il devait y avoir ce qu'on appelle «les combats vedettes». Quand il était venu de Kinshasa, il n'était pas venu seul. Il avait avec lui d'autres catcheurs. Mais c'est lui qui était au top par rapport aux autres. Donc c'était lui qui devait livrer le combat de dimanche avec le champion de Likasi. Quand il m'avait vu, il m'avait appelé et s'était connecté à moi par télépathie. On s'était rencontré et il m'avait dit que si je l'aidais à gagner le combat, il devait me donner une part de ce qu'il devait gagner. Il m'avait promis $400 et m'avait donné $100 comme avance.

Alors je lui avais dit que pour avoir la victoire, nous devons bloquer toutes les directions et que pour le faire, il fallait tuer quelqu'un et utiliser ensuite son esprit pour bloquer toutes les autres directions. Je lui ai expliqué qu'avec l'aide de cet esprit, il serait difficile au catcheur avec qui il se battra sur le ring d'entrer en contact avec le monde mystique. Donc je lui avais demandé de me donner le nom d'une personne et ce jour-là, il m'avait donné le nom de son père. Alors qu'est-ce que je devais faire? [...] À ce niveau le frère explique toutes les cérémonies qu'il devait faire. Il continue: Bien-aimés, c'est vraiment avec beaucoup de peine que je témoigne. Ce n'est que par obéissance à Dieu qui m'a demandé de témoigner, que je le fais. C'est très pénible pour moi de redire toutes ces choses. Mais pour exprimer ma reconnaissance à Jésus qui m'a délivré, je le fais.

Je devais me rendre au cimetière. C'était samedi, j'étais arrivé sur une tombe et là, j'avais placé mon miroir cabalistique à côté de la croix. Et sur la tombe, j'avais placé 12 bougies rouges, ensuite j'avais allumé deux tiges de "tchou-laï" (désodorisant brûlable en forme de tige à forte odeur utilisé par les musulmans) et après j'avais pris le parfum "aoussarabia" avec lequel j'avais aspergé la tombe. Je m'étais concentré, j'ai fait des incantations, et après les 12 bougies se sont allumées d'elles-mêmes. Le papa en question restait à Kinshasa, il était membre de l'église Béthel. Alors j'étais là devant le miroir à minuit, avec mon couteau. Je devais appeler son esprit pour qu'il vienne, et dès qu'il allait apparaitre dans mon miroir, je devais le poignarder avec mon couteau et le tuer.

Alors je m'étais concentré pour appeler l'esprit de ce papa. Avant de l'appeler, j'ai d'abord appelé les esprits méchants, les esprits qui sont chargés uniquement pour tuer. J'avais d'abord appelé Asmode, je l'ai envoyé pour récupérer l'esprit du papa, mais il a fait un aller sans retour, ensuite j'ai envoyé Asdamo et il a fait pareil. J'ai invoqué Doros, idem. Je me suis alors concentré et j'ai appelé Kituta Murita, l'un des grands démons qui travaille dans le monde Armstrong, et malgré l'orientation que je lui avais donnée, rien ne s'est passé. Je me suis encore concentré et j'ai appelé d'autres esprits, ils étaient tous partis, mais aucun d'eux n'était revenu. Et après toutes ces vaines tentatives, je me concentrais pour appeler le duc et le marquis de l'Enfer. Ce qu’il m'était arrivé cette nuit-là, même au moment où je vous parle, je ne l'ai jamais compris.

Pendant que je me préparais, j'avais vu le feu. Il y avait une flamme de feu qui avait atterri sur le miroir. Mon miroir s'était brisé, moi-même j'étais projeté à une certaine distance et j'étais tombé de l'autre côté, même mes bougies s'étaient éteintes. Quand j'étais projeté, j'étais plongé dans un profond sommeil et je ne m'étais réveillé que le matin vers 6h30. C'était déjà dimanche. J'avais regardé mon miroir brisé et j'étais rentré à la maison. Le dimanche, ce catcheur est allé livrer le combat et ce jour là on l'avait correctement frappé. Un jour plus tard, il était tombé malade, et après on l'avait acheminé à l'hôpital Daco à Likasi. À chaque visite du médecin, la maladie ne faisait que changer de nom et le quatrième jour, ce catcheur est mort. Lui qui cherchait à tuer son père chrétien, a lui-même trouvé la mort.

Bien-aimés dans le Seigneur, même si vos ennemis ont creusé des trous, je vous assure, si vous restez fidèles au Seigneur Jésus, ils vont eux-mêmes tomber dans leurs propres trous. Avec mes bougies allumées, il y avait certes le feu, mais comme ce papa-là était chrétien, Son Dieu à lui est aussi un Feu dévorant et c'est ce Feu que j'avais vu venir. Et les feux de bougies qui étaient allumés, s'étaient éteints parce que le véritable Feu était là. Bien-aimés, si vous craignez le Seigneur Jésus, tout ce que Lucifer peut chercher à faire contre vous sera nul et sans effet, et même tous ceux-là qui vont essayer de faire des projets contre vous échoueront et tout ce qu'ils feront retournera sur eux-mêmes, avec des effets immédiats au nom de Jésus!

Lisons 2Rois 6:16-19: Il répondit: Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. Elisée pria, et dit: Eternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. Et l’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée. Les Syriens descendirent vers Elisée. Il adressa alors cette prière à l’Eternel: Daigne frapper d’aveuglement cette nation! Et l’Eternel les frappa d’aveuglement, selon la parole d’Elisée. Elisée leur dit: Ce n’est pas ici le chemin, et ce n’est pas ici la ville; suivez-moi, et je vous conduirai vers l’homme que vous cherchez. Et il les conduisit à Samarie.

Vous devez chaque fois demander à Dieu de frapper tous vos ennemis d'aveuglement. Bien-aimés, si nous sommes dans une communion parfaite avec le Seigneur, toutes les paroles qui sortiront de nos bouches seront agréées par Dieu. Sachez que le monde dans lequel nous vivons est un monde qui est sous la domination du diable. Depuis sa chute, le diable sait qu'il lui reste peu de temps et dans sa perdition, il veut entrainer avec lui tout le monde. Le diable existe, il existe vraiment. Et sa mission est de dévier les humains, de les faire sortir de la volonté de Dieu.

Étant au service de Lucifer, je pouvais le représenter comme un fantôme. J'avais le pouvoir de métamorphose, je pouvais me transformer en moustique, en grenouille, en hibou, en épervier, en crocodile, en serpent, etc. Lucifer m'avait même donné le pouvoir de me transformer en femme pour faire tomber les serviteurs de Dieu dans l'adultère. Etant chez le diable, j'ai vu sa gloire, j'ai vu son organisation et j'ai fini par conclure que le diable est puissant. Même aujourd'hui je reconnais que le diable est puissant mais Jésus est le Tout-Puissant, Jésus est au dessus de toutes choses, Il fait trembler le diable et tous ses acolytes.

Je me rappelle un jour, nous étions dans le monde de «Tartarus». On était en pleine réunion avec Lucifer. Il y avait un sataniste du Togo qui avait cité le nom de Jésus par erreur et nous tous qui étions dans la salle, étions projetés par terre, même Lucifer. Lucifer était tombé de son trône et s’était retrouvé par terre. Bien-aimés, au nom de Jésus, tout genou doit fléchir et toute langue doit confesser que Jésus est Seigneur, y compris ceux du diable. Nous n'avons pas à craindre le diable, si réellement nous sommes dans une bonne relation avec Jésus.

 

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous! Amen!

13 votes. Moyenne 3.08 sur 5.

Commentaires (1)

adiso
  • 1. adiso | 12/03/2016

bizarrement je nai jamais aimé cette histoire de prete et de catolicisme franchement

Ajouter un commentaire