Pstr Jonas-Ex-sataniste converti à Christ

Partie VII

Ce témoignage est la 7ème partie d’une série de treize numéros. Pour en bénéficier totalement, il vous faut lire les douze autres parties, dans l’ordre des numéros.

 

Le Seigneur m’a tiré de loin, que Son nom soit glorifié pour la délivrance qu’Il m’a accordée. Jésus! Le véritable Dieu, le Dieu compatissant, le Dieu miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté. Moi je L’appelle le Dieu de la deuxième chance, oh! Mes bien-aimés, les bontés de Dieu ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme, mais elles se renouvellent chaque matin. Sache que je témoigne pour la gloire de Jésus. Si toi aussi tu te retrouves dans ces choses, donne ta vie à Jésus, Il va te pardonner, Il est là, Il a besoin de toi, Il est mort pour toi. On L’a flagellé, on a craché sur Lui, on a mis sur Sa tête une couronne d’épines, Il a reçu des clous dans Ses mains, dans Ses pieds, une lance dans Ses côtes. Tout cela pour toi, Il a besoin de toi, Il est mort pour toi, Il est venu pour toi et pour moi. Il m’a sauvé et ce qu’Il a fait pour moi, Il veut le faire aussi pour toi.

En troisième position, viennent les bourreaux. Ce sont eux qui sont chargés de dépecer. À ce niveau, j'aimerais attirer votre attention sur un point. Quand les sorciers veulent tuer une personne, on commence d’abord par l'envoûter, ensuite on vole son ombre et la mort s'ensuit quelque temps après. Quand la personne meurt, sa famille prend normalement son corps, va l’enterrer au cimetière et rentre à la maison. Et la nuit, tous les sorciers qui ont tramé le complot du meurtre se réunissent au cimetière. C’est ce que je faisais. Quand on arrivait là-bas, on se mettait tout autour de la tombe de la victime, et avec le fouet d’appel, on frappait la tombe trois fois. Et quand on frappe la tombe, la personne que vous avez enterrée sort et on lui remet son ombre. La personne devient consciente et est capable de reconnaître tous les sorciers qui l’entourent. Elle saura que: Tel c’est mon oncle, tel autre notre voisin, tel autre encore le père d'Untel, etc.

À ce moment-là, même si la personne crie: "Jésus, Jésus! Viens à mon secours!" Je vous assure que Jésus ne viendra pas, parce que le Seigneur Jésus n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Donc pendant que tu es encore en vie, c’est le moment de donner ta vie à Jésus et d'abandonner toutes les mauvaises choses que tu fais: Le mensonge, l’impudicité, la médisance etc., parce que si tu meurs sans les abandonner, Jésus ne viendra pas pour te secourir.

Après toutes ces cérémonies, on prenait un œuf et l’écrasait sur la tête de la victime. Ensuite, on proposait cinq noms de bêtes, et faisait un tirage au sort. Pendant qu'on fait le tirage au sort, si ça tombe sur une chèvre, la personne sera transformée en une chèvre et les bourreaux viendront la dépecer. Et une fois le dépeçage terminé, si on voulait créer la possession démoniaque, on prenait cette "viande" dépecée et la donnait aux femmes de cimetière et aux femmes sorcières, qui à leur tour, allaient les vendre sur les marchés dans ce monde des humains. Et pendant qu'elles vendent cela, il y a une main sur leurs étalages, cette main c'est la main d’appel. Elle est invisible aux yeux charnels. Elle est là sur le comptoir et fait signe pour appeler les gens qui viennent au marché. Quand tu arrives donc au marché, cette main t'appelle. Tu arrives là, achètes des choses sales, les ramène chez toi et les manges. On prenait également les doigts des cadavres, les transformait en cigarettes et les vendait. C’est ainsi que vous verrez, beaucoup de personnes abandonner difficilement la cigarette, parce qu’ils ont déjà fumé les doigts humains sans le savoir.On transformait aussi les doigts en gros fretins. On prenait aussi la matière fécale de chèvres, et la transformait en arachide. On prenait le sang humain et le transformait en huile de palme; et toutes ces choses se vendent sur le marché. Prenez ce que je vous dis très au sérieux, car c'est la vérité.

Maintenant que ces choses-là sont sur nos marchés, qu’allons-nous manger? La Bible dit dans 1Corinthiens 10:25-26 Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience; car la terre est à notre Dieu et tout ce qu’elle renferme. Qu'est-ce que cela veut dire? Si on est un enfant de Dieu, un vrai chrétien, on est habité par le Saint-Esprit. Quand tu entres au marché avec le Saint-Esprit dans ton corps, cette main d’appel ne peut pas attirer le Saint-Esprit, non! Le Saint-Esprit va te conduire seulement où il y a des choses saines. Et quand tu vas les acheter, tu vas les manger et elles n’auront aucun effet négatif sur toi. Le seul moyen de se mettre à l'abri de toutes ces souillures c'est d'avoir Jésus-Christ et L'avoir réellement. Car seul le Seigneur peut te conduire vers les choses pures.

Quand on était sorcier, on mangeait la chair humaine avec le foufou, mais dans ce monde-là, je n’avais jamais vu un seul champ de maïs, il n’y avait même pas de moulin. Où est-ce que les sorciers trouvaient donc la farine pour préparer le foufou? À l'entrée de chaque marché, les sorciers ont déjà placé leurs filets. Quand vous achetez par exemple deux seaux de farine, arrivés au niveau du filet que vous ne voyez pas avec les yeux charnels, on divise votre farine en deux et on retient une partie. Quand vous rentrez à la maison, vous regardez et voyez que vous avez toujours vos deux seaux de farine. Mais quand vous les préparez, vous mangez tout, mais sans être rassasiés. C'est parce qu’il y a une partie qui est restée dans ces filets-là. Et la nuit les sorciers viennent récupérer tout ce qu'ils ont soutiré pour faire leur foufou. Désormais quand tu vas au marché, prie déjà à partir de la maison, envoie le feu sur les filets des sorciers, afin que ces filets ne retiennent pas ta farine et que leurs filets soient brûlés par le feu de Dieu, au nom de Jésus.

Il peut arriver qu'à un moment, une personne vous dit: J’ai vu telle personne. Et vous lui répondez en disant: Non! La personne dont tu parles est déjà morte, on l’a même déjà enterrée. Mais l’autre vous dit: Non! Je l’ai vue. Qu’est-ce que cela signifie? Cela veut dire que les sorciers l'ont déjà sacrifiée, mais ne l'ont pas encore mangée. On va remettre la victime à la personne qui l'a sacrifiée et elle va l'utiliser: Soit à la pêche, soit aux champs, soit à la chasse et pendant ce temps-là, on peut encore voir la victime. Et c'est quand elle se fatigue, qu’on l’achève et mange son corps. Mais dans le cas où il y a des sorciers qu’on veut faire monter en grade, on ne va pas transformer la victime en une bête, on la laissera telle qu'elle est. Là-bas il y a des grosses marmites avec de l’eau en ébullition à l’intérieur. Et ces marmites sont posées sur le feu de bois. On prend alors la victime, et la jette dans la marmite. La personne mourra suite aux douleurs qu’elle ressentira dans la marmite. Et après on l’enlèvera de là et commencera à dépecer son corps, et les sorciers qui veulent monter en grade vont manger la chair humaine à l’état normal, à l’état humain.

Eau bénite

Maintenant si on veut créer une autre forme de possession, on tue une personne, récupère son cadavre, et le laisse pendant 4 jours. Après 4 jours, le cadavre commence à gonfler et le 4ème jour, il commence à se décomposer et dans le processus de décomposition, le corps commence à sécréter un liquide. On prenait ce liquide-là et le donnait aux faux prophètes comme eau bénite. Il y a des gens parmi nous qui ont déjà bu de l’eau chez les prophètes, surtout les femmes, parce que ce sont elles qui aiment beaucoup les prophéties. Bien-aimés, la prophétie par excellence c’est la parole de Dieu. La parole de Dieu est la clé de tout. C’est donc ce qu’on faisait avec les faux prophètes, on leur donnait cette eau-là et les gens allaient chez eux pour s'en procurer. Beaucoup de gens croient que la délivrance s'obtient quand on leur fait boire l’eau bénite ou l’huile d’onction, ou quand on les fait passer par le feu. Non, mes bien-aimés! Ce n’est pas de cette façon qu'on obtient la délivrance! La délivrance est dans le nom de Jésus seul. […] Le frère fait une mise en garde sur le dérapage lié à l’utilisation abusive de l’huile dans les églises de nos jours. Il cite entre autres les huiles dites de mariage, de fécondité, etc. Il poursuit en disant que Dieu n’est pas derrière ces choses-là, et que toutes ces pratiques viennent du diable.

Le catch

Je vais vous parler du catch. Mais avant cela lisons la Parole de Dieu dans Job 20:15; 18.

Job 20:15: Il a englouti des richesses, il les vomira; Dieu les chassera de son ventre ; ...18: Il rendra ce qu'il a gagné, et n'en profitera plus; Il restituera tout ce qu'il a pris, et n'en jouira plus.

Je sais que parmi nous il y a beaucoup de gens qui ont déjà été au stade pour voir le catch. Il y a parmi nous des gens qui ont déjà suivi les catcheurs pendant qu’ils passaient sur la route faisant leur publicité. Il y en a beaucoup. Mais ce qui est grave, c’est que les gens ne savent pas ce que les catcheurs font. Beaucoup de gens croient que le catch est un sport. Le catch, c’est du satanisme qui se dissimule derrière une façade sportive.

Comment les sorciers font pour détruire les mariages

Avant de vous parler du catch, je tiens à préciser qu’il y a beaucoup de sorciers dans l'Église. Je leur demande d’abandonner leur sorcellerie. Je vais vous expliquer comment les sorciers font pour détruire les mariages. Personne ici ne peut dire qu’il n’a jamais demandé de l’eau à boire chez autrui. Si un sorcier veut détruire votre mariage, l’eau à boire que vous lui demandez lui servira de porte ouverte pour vous atteindre. Avant de vous donner de l’eau, il crache d’abord dans le gobelet. Dès que vous buvez cette eau souillée, vous êtes atteints, et vous commencez à vous comporter de manière insolente et inacceptable vis-à-vis de votre partenaire. La salive qu’il met dans l’eau est un support où les démons vont se mettre. Quand vous buvez de cette eau, ces démons entrent en vous, et ce sont eux qui vous poussent à changer de comportement. Vous commencez à vous tirailler, et la finalité c’est le divorce. Si vous purifiez cette eau au nom de Jésus avant de la boire, vous annulerez ces incantations. C’est pour cela que vous devez toujours tout purifier au nom de Jésus.

Je vous donne un autre exemple. Nous sommes ici en Afrique. Les gens vont souvent les uns chez les autres pour chercher le feu. Si votre voisine vient chercher le feu chez vous, allez-vous la chasser? Certainement non. Pourtant quand il s’agit d’une sorcière, dès qu’elle arrive chez vous, dans sa main il y a une poudre qu’on appelle "poudre d’aspergesmen", et cette poudre est invisible aux yeux charnels. Pendant que la sorcière prend le feu, elle ouvre sa main, cette poudre reste sur votre brasero, et servira de porte d’entrée aux démons dans votre maison. Et ce sont ces démons qui vont vous pousser à vous tirailler, au point d’arriver au divorce. Vous devez donc prier chaque fois pour couvrir vos maisons par le feu de Dieu.

Passons au catch. Quand j’étais encore au collège, on s’amusait avec les amis. On faisait des petits rings, on plaçait quatre piquets, on y mettait des cordes. Et ensuite on mettait des copeaux et on s’y amusait. Il y a beaucoup d’enfants qui le font aussi. Et là j’attire l’attention des parents. Quand vous voyez de telles histoires, quand vos enfants commencent à se donner les noms des catcheurs et s’amusent, ne croyez pas que c’est un simple jeu. Non, pour le diable ce n’est pas un jeu. Il a toujours un intérêt à en tirer, il faut absolument interdire cela à vos enfants. Pendant qu’on s’amusait donc de la sorte avec les amis, j’étais déjà sorcier et beaucoup de gens venaient là-bas.

Un jour, étant déjà sorcier, j’ai dit à mes amis: Nous devons maintenant chercher la puissance afin de faire des démonstrations. Quoique tout ce qu’on faisait était gratuit, il fallait néanmoins chercher des puissances. Et chacun devait donc aller de son côté pour chercher la force. Alors un jour, j'ai quitté le collège. Arrivé sur le boulevard de l’indépendance, j'ai dépassé l’hôpital Daco, et je suis arrivé au stade de Dikoula. Ayant regardé sur le tableau, j'ai constaté qu'il y avait des combats de catch qui étaient organisés, et que les catcheurs de différentes villes y étaient invités. J'ai profité de l'occasion pour aller trouver un catcheur originaire de Kolwézi, à l’hôtel "Amani". Arrivé là-bas, j'ai causé avec lui, et je lui ai donné la raison de ma visite. M'ayant écouté, il s'est mis à rire et m'a dit ceci: "Paie-moi d’abord une bière". Je lui ai payé la bière et à la fin il m'a dit: "Comme c’est toi-même qui es venu demander cette force mystique, tu dois chercher les objets que je vais citer." Il m'a donné la liste des objets à chercher et j'ai pris congé de lui.

Quand je m'étais procuré toutes ces choses-là, je suis retourné le voir, il était presque 19h30. Mais quand j’étais arrivé, au lieu de passer directement à la cérémonie, il m'a d'abord parlé d'autres choses. À 23h30, il m'a redit: "Comme c’est toi-même qui es venu ici pour chercher le pouvoir, tu iras avec ces objets que tu as apportés au cimetière, tu vas les déposer sur une tombe et lorsque tu y arriveras, tu feras une incantation. [...]. Et à 23h30, seul, j’avais quitté l’hôtel "Amani" et m’étais rendu au cimetière des "sapins". [...] À ce niveau le frère décrit le trajet parcouru jusqu'au cimetière et toutes les cérémonies qui s'y sont passées. Après cela, je suis reparti chez le catcheur, je lui ai expliqué tout ce que j’avais fait la nuit au cimetière, et il m’a demandé de revenir le soir. [...] le frère poursuit son témoignage en décrivant d'autres scènes de son initiation chez le catcheur.

Et ensuite, il m'a d’abord donné une soutane de couleur rouge, sur laquelle était marqué "zagame", le nom d'un démon qui a le contrôle de neuf cimetières et m'a dit ceci: "Lorsque que tu arriveras à la maison, à minuit, tu te déshabilleras totalement et tu porteras cette soutane, tu feras des incantations et te mettras au lit." C’est ce que j’avais fait. Le matin quand je m’étais réveillé, j'avais regardé sous mon oreiller et il y avait un petit colis. Quand je l'avais ouvert, il y avait une poudre de couleur verte à l’intérieur. J’avais alors pris cette poudre et j’étais allé voir le catcheur à l’hôtel. Quand j’étais arrivé là-bas, il m’avait redit ceci: "Comme c’est toi-même qui es venu chercher le pouvoir, la nuit tu iras au cimetière et tu déterreras un crâne." Et la nuit j’y étais allé avec une pioche, j’avais pris la route qui va vers "Kolwézi".

Je m’étais arrêté au cimetière de Katouzémbé. […] Ayant fait ce que le catcheur m’avait demandé de faire au cimetière, je suis retourné le voir. Quand je le lui avais remis tout ce que j’avais pris au cimetière, il m’a dit ceci: Maintenant, prends de l'argent, asperge le avec la poudre que tu as eue, et va le jeter en route à deux endroits différents. J’étais allé et j’avais agi selon ses recommandations. Un jour plus tard, j’étais retourné voir le catcheur et une fois chez lui j'ai constaté que le crâne que je lui avais laissé était rempli de sang. Ce sang était celui des deux personnes qui avaient ramassé l’argent que j’avais jeté en route. Faites attention mes bien-aimés, car vous risquez de vendre votre vie à un prix vraiment dérisoire. Il y a des gens, qui, quand ils arrivent en route et voient l’argent, ils regardent de tous côtés et s'ils ne voient personne, ils le ramassent et le mettent dans la poche. C'est très dangereux!

Et quand le crâne était rempli de sang, il me l'avait remis, m'avait demandé de le boire, et je l'avais bu. Ensuite il m'avait dit: Avec la partie de la poudre qui est restée, tu vas asperger une rivière. Tu chercheras une rivière qui est beaucoup fréquentée. Et là je m’étais rendu au quartier Nkolomoni sur la rivière Pola. Il y avait beaucoup de jeunes gens qui y allaient pour se baigner et aussi beaucoup de femmes qui y allaient pour faire la lessive. Et le catcheur m'avait également dit ceci: "Lorsque tu y mettras la poudre, les gens qui s'y baignent seront automatiquement en contact avec les démons et les habits des gens qui y font la lessive seront aussi infectés de démons. Ainsi, les gens qui porteront ces habits, vont souffrir et pendant qu'ils seront dans la souffrance, tu auras du succès." J’avais exécuté tout ce qu'il m'avait dit, j'avais aspergé la rivière de cette poudre et deux jours plus tard, deux garçons y étaient décédés. [...] Autre séquence de l'initiation.

Et le lendemain j’étais reparti chez le catcheur, et il m'a dit: "Aujourd’hui nous allons conclure." [...] L'initiation se poursuit dans la chambre du catcheur. Le frère poursuit son témoignage: Dans sa chambre il y avait un morceau de bois avec lequel il a commencé à me frapper. Et pendant qu’il me frappait, j'avais l'impression qu’il était en train de me gratter. Et par la suite même le morceau de bois s’était brisé. Plus tard il avait pris la position de combat, et m’avait donné quatre coups de "manchette" dans la poitrine. Quand on parle de coup de manchette dans le catch, il s'agit de l’avant-bras; on frappe au niveau de la poitrine. Il m’avait frappé à quatre reprises, mais je sentais qu'il était en train de me gratter. Je n’avais même pas bougé, je le regardais et là, le catcheur a commencé à trembler. Il m'a regardé et m'a dit: "En tout cas, tu es une grande personne."

Et après il m'a donné le "savon lux". Quand vous regardez bien ce savon-là, vous voyez une image d’une dame. C’est une dame du monde des ténèbres, son nom c’est madame Sophie. Ainsi quand vous achetez ce savon, avant de l’utiliser, purifiez-le. Si Dieu le permet je vous parlerai aussi des différentes dames que vous voyez sur les laits de beauté (Diprosone, Rico, Johanna...) et même du maquillage (rouge, mauve...) et je vous parlerai des démons qui agissent sur ces choses-là.

Alors il m’avait donné ce savon. Dans un coin de sa chambre, il y avait un vase et à l’intérieur il y avait de l’eau et certaines racines. Et il m’avait demandé d’aller me laver là-bas. Quand je m’étais lavé, il m'a dit: "Garde la mousse de savon dans tes cheveux, ne l'enlève pas." Et il m'a demandé de venir me mettre à côté de lui sur le lit et m'a encore dit ceci: Tu dois enlever la mousse du savon, au premier chant du coq, mais si tu t'endors et n'entends pas le chant du coq sache que tu mourras dans ton sommeil. Et ce jour-là, bien-aimés, j’étais allongé sur le lit à côté du catcheur avec les yeux ouverts. Je dis souvent que les satanistes sont très sérieux. Parce que quand on leur demande de faire une chose, ils s'exécutent immédiatement. Quand Lucifer nous dit par exemple que nous aurons une réunion au fond de l’océan Atlantique à 1h du matin, à minuit nous sommes déjà tous là, parce que si nous y arrivons avec une seule minute de retard, c'est-à-dire à 1h et une minute, le diable nous tuera automatiquement. Mais chez les enfants de Dieu ce n’est pas ça. Si le berger leur donne un ordre, ce n’est pas tout le monde qui obéit.

Bien-aimés, dans 1Samuel 15:22 la Bible nous dit: "L’obéissance vaut mieux que les sacrifices". J’avais obéi et vers 3h du matin quand le coq avait chanté, je m’étais réveillé rapidement et j’étais allé enlever toute la mousse dans le vase et était rentré au lit. Vers 5h du matin, le catcheur m'a réveillé et m'a dit: "Prends maintenant le vase, et va verser son contenu sur la route." J’étais sorti et je suis allé déverser le contenu du vase au centre de santé qui est à coté du croisement des avenues Kassongo Michel et foyer social. Après cela, J’étais retourné voir le catcheur et vers 7h, il m'a dit: "Dans quelques minutes, nous verrons si tu as réussi."

Quelques minutes plus tard, j'ai ressenti comme si on m’avait poignardé au niveau du ventre. J'ai ressenti quelque chose qui commençait à circuler dans mon corps, je le voyais monter au niveau de la poitrine et descendre dans l’avant-bras. Quand c’était arrivé au niveau de l’avant-bras, j’avais constaté que c’était un gros clou qui était dans mon corps. Et il m'a dit ceci: Le clou que tu vois c’est le pouvoir de «tarzan moteur», et cela fonctionne avec l’esprit de la première personne qui a posé le pied sur ce que tu as déversé sur la route. Et j’étais donc sorti avec le fétiche, ce pouvoir-là, et la peau de jaguar.

Il y a beaucoup de gens qui disent: "Non, pour que quelqu'un parvienne à me tuer, il faut qu'il soit un membre de ma famille." Détrompez-vous, la personne qui avait piétiné ce que j’avais déversé sur la route, n'était pas un membre de ma famille. Apprenez à commencer votre journée avec le Seigneur Jésus. Parce que pendant que vous dormez la nuit, les sorciers, les satanistes, les magiciens ne font que multiplier des pièges. Et aujourd’hui nous voyons beaucoup de gens qui font des slogans. Quand ils arrivent quelque part et se rendent compte qu’ils ont piétiné quelque chose, ils disent: "Sans effet". Bien-aimés, faites attention. Le "sans effet" n’est pas un slogan. Si tu ne marches pas dans la crainte de Dieu, et qu'il t'arrive de poser tes pieds sur des choses pareilles, même si tu dis "sans effet", je t’assure, qu'il y aura des effets. Le verset d'Ésaïe 54:17 qui dit: "Toute arme qui sera forgée contre vous sera nul et sans effet et toute langue qui se lèvera en justice contre vous, vous la condamnerez. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel", n'est valable que pour ceux qui marchent dans la crainte de Dieu. Ainsi si tu commences ta journée avec Jésus, Il te précédera sur la route et détruira tous les pièges des méchants qui t'y attendent. Le Seigneur annulera tous ces fétiches sur ta route avant que tu n'y passes.

Les conséquences du catch

Je sais qu’il y a des catcheurs qui ont déjà témoigné. Mais ils n’étaient pas dans le mystère de l’air, ils ne savaient pas comment les démons fonctionnent. Ils faisaient seulement leurs démonstrations, ils ignoraient eux-mêmes ce qu’ils faisaient sur les spectateurs. Moi, j’étais un sataniste à coté de Lucifer. J’avais 406 démons qui étaient à mon service et je voyais comment Lucifer envoyait les démons dans ce monde. Déjà, lorsque les catcheurs font leur publicité et passent sur la route en chantant, ils drainent beaucoup de gens. Tous ignorent les plans de Satan.

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous! Amen!

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.