Pstr Jonas-Ex-sataniste converti à Christ

Partie III

Ce témoignage est la 3ème partie d’une série de treize numéros. Pour en bénéficier totalement, il vous faut lire les douze autres parties, dans l’ordre des numéros.

 

Et le dixième jour après le jeûne, j'étais allé à la rivière. J'avais fait des incantations relatives aux grandes dames de mer. Et après une sirène était sortie de la rivière, et c'était aux environs de 1h du matin. Et quand j'étais à la rive, c'était cette sirène qui devait me montrer la voie qui mène dans le monde de Polliun. Elle m'avait demandé de la rejoindre dans la rivière. J'étais descendu dans l'eau, et je l'avais rejointe. […] Ici le frère décrit tout ce que cette sirène lui avait demandé de faire.

Quand j'étais au fond de l'eau, ce n'était pas sur le plan spirituel, c'était bien sur le plan physique, avec ce corps que j'ai encore aujourd'hui. Au fond de l'eau, il y avait un gros crocodile devant moi. Et c'est ce crocodile qui devait être le moyen de transport pour aller dans le monde de Polliun. Il avait ouvert sa gueule, j'y étais rentré et il m'avait avalé. C'était lui qui était chargé de me déposer quelque part sur une route. Cette route était très belle et asphaltée. Le monde de Lucifer est très beau comparé à ce monde dans lequel nous vivons. Mais, il y a un autre endroit qui est encore plus beau que le monde de Satan. C'est celui que le Seigneur Jésus est allé préparer pour nous. Bien-aimés, ne cherchez pas à vous accrocher à ce monde-ci, car vous risquez de rater l'essentiel. En tant qu'enfants de Dieu, nous sommes dans le monde, mais nous ne sommes pas du monde. Et cet endroit merveilleux, je l'avais vu de mes propres yeux le jour de ma délivrance. Quand le Seigneur Jésus m'avait tiré du monde astral, Il m'y avait conduit. C'est pourquoi je me suis dit que pendant que je suis encore sur cette terre, je ferai tout mon possible pour ne pas rater cet endroit merveilleux. Toi aussi, ne cherche pas à t'accrocher à ce monde. Nous ne sommes que des pèlerins sur cette terre. Le lieu qui est prévu pour nous c'est ce que Jésus a déjà préparé.

Alors pendant que j'avançais, je m'étais retrouvé devant une barrière, j'avais présenté le jeton jaune qu'on m'avait donné et on m'avait fait traverser. Juste quand j'étais de l'autre côté, il y avait une voiture noire qui était venue, alors une portière était ouverte et on m'avait demandé d'entrer. Une fois dans la voiture pendant qu'on évoluait, je regardais l'homme qui me conduisait; il n'avait ni tête, ni cou. On a évolué avec lui et il m'a conduit chez Hélène. Quand j'étais arrivé, j'avais trouvé quatre femmes identiques, ayant la même morphologie et les mêmes habits, et c'est là que j'avais trouvé Hélène. Une fois que les trois autres étaient parties, j'avais dit à Hélène: "Comme tes amies sont parties, c'est le moment de coucher ensemble". Et cette femme démoniaque m’a dit: «Toi et moi, n'avons pas encore fait un mariage, ainsi nous n'avons pas le droit de coucher ensemble». Mes bien-aimés, cela m'avait beaucoup frappé. C'était un démon qui me le disait, elle me disait que tant qu'elle et moi n'avions pas conclu un mariage, nous n'avons pas le droit de coucher ensemble! Regardez aujourd'hui ce que les soi-disant chrétiens «fiancés» font. Certains consomment le mariage avant le mariage! C'est de l'impudicité! Et la Bible nous recommande de fuir l'impudicité. Dieu dit: "Fuyez l'impudicité", car derrière l'impudicité il y a des conséquences très graves.

Quand vous regardez sur mon bras à ce niveau, il y a une cicatrice. Elle n'a pas été causée par un être humain, mais par Lucifer lui-même. Il m'avait blessé et mon sang était tombé dans un calice. Lorsque le calice était plein, Lucifer a bu mon sang en ma présence. Il m'avait donné 406 démons qui devaient être à mon service. J'ouvre une parenthèse: J'avais 406 démons qui étaient à mon service. Mais le jour où j'ai croisé Jésus, tous les 406 démons ont pris la fuite, et je suis maintenant libre, et aujourd'hui mon corps est le temple du Saint-Esprit. Toi aussi si tu invoques Jésus, les démons qui te dérangent vont fuir et te laisser tranquille. Après m’avoir fait cela, mon bras droit était devenu le siège de ma puissance. Je pouvais transporter Lucifer dans mon corps, et il pouvait s'incarner en moi. Quand je marchais, les gens me voyaient, or en réalité c'est Lucifer qu'ils voyaient. Lucifer est un grand impudique, quand il était dans mon corps, il me conduisait tout droit vers des hôtels et vers les jeunes filles. Et même si c’est moi que les filles voyaient, c’est en réalité avec Lucifer qu’elles couchaient sans le savoir. Il y a des filles qui ont déjà couché avec Lucifer sans le savoir. Parce que je n'étais pas le seul sataniste en qui Lucifer pouvait s'incarner. Faites attention à l'impudicité! Les démons géants entrent dans la vie d'une personne par la voie sexuelle.

Quand j’avais pris cette femme-là, j’étais rentré, et après, elle aussi m’avait rendu visite. Elle venait me rendre visite tous les jours pairs de la semaine. Elle m’avait même donné des interdits parmi lesquels, en dehors d'elle, je n’avais pas le droit d’entretenir une quelconque relation avec une fille chez les humains. Mais un jour au deuil, j’avais croisé une fille qui était ma copine avant que je ne sois avec Hélène. Et toujours là au deuil, j’avais passé nuit avec elle. Et quand j’étais rentré à la maison, j'avais trouvé cette fille que j’avais laissée au deuil dans ma chambre. Quand je l'ai vue dans ma chambre, je lui ai dit: "Mais qu’est-ce que tu fais ici? Je t’ai pourtant laissée au deuil, comment as-tu fait pour te retrouver ici?" Elle n’avait rien répondu, et j'ai poursuivi en disant: «J’ai une femme qui est vraiment méchante, si elle te trouve ici, elle va te tuer». Elle n’avait rien dit, je lui avais tourné le dos. Et après, elle a commencé à pleurer, et elle m'a dit: "Chéri tu m’as oubliée?" Quand je m’étais retourné, j'avais regardé sur mon lit, et ce n'était plus cette fille-là, c’était plutôt Hélène. Et deux jours plus tard, la fille était morte. C’était Hélène qui l’avait tuée. J’attire l’attention des jeunes filles, surtout celles qui ont une mauvaise habitude de changer les hommes comme on change les habits sur le corps. Si vous n'abandonnez pas cette façon de faire, si vous continuez avec votre vie de débauche, vous tomberez certainement sur un sataniste, et ce jour sera la fin de votre vie. Le satanisme et la magie ne se lisent pas sur le visage. Faites donc très attention.

Punition après adultère

Après cet incident, un jour, j’avais trouvé une lettre sur ma table, dans laquelle on me demandait de me rendre en Inde. J’étais allé voir mon maître, et je lui avais expliqué ce qu’il m’était arrivé. Il m'avait répondu en disant: «En tant que ton maître, je n’ai rien à faire pour toi. Tu iras seulement en Inde pour être puni. Si tu en sors vivant, c’est bien; et si tu meurs, c’est ton problème.» Lui qui était mon maître! J’étais donc rentré et j'ai agi selon les instructions reçues, [...] courte description de ce qu'il avait fait avant de faire les incantations. Il continue: J’avais fait des incantations, et après, je m’étais mis au lit. Peu après minuit, j'ai senti le pavement ainsi que la toiture de ma maison commencer à trembler. Quelques minutes plus tard, j'ai vu une fumée qui sortait de la toiture. Et la fumée descendait dans le cercle que j’avais tracé.

Ensuite, cette fumée avait pris une apparence humaine, et c’était un homme. Il m'avait invité à le rejoindre dans le cercle. J’avais accepté, mais je lui avais dit: "Avant de te rejoindre, il faudra d'abord que tu me donnes ton nom." Il m'a dit: "Je suis le docteur Krishna, je suis parmi les divinités indiennes. On m’a envoyé spécialement pour te prendre et te conduire en Inde." Je devais aller en Inde pour être puni. Or c’était vraiment une occasion de donner ma vie à Jésus. On m'avait dit: "Va en Inde pour être puni." Et j’avais accepté d’effectuer ce voyage afin d’être puni. Tout cela parce que j’étais envoûté. Vous savez, les gens envoûtés ne raisonnent pas bien. Alors quand je l’avais rejoint, je l'avais embrassé, et lui et moi étions projetés dans un grand temple. Lucifer n'a que trois temples dans tout le monde entier.

Le premier temple se trouve en Grande-Bretagne dans le sous-sol. Et c’est là où il y a le gouverneur de Lucifer qui coordonne les activités au sein des sectes pernicieuses et des églises de Satan. C’est là où se trouve la commission de censure pour faire passer les brochures ainsi que les livres diaboliques tels que: Réveillez-vous, tour de garde, parole parlée, bible tob, bible de Jérusalem, bible verbum xxl Caïn, traduction du monde nouveau.

Le deuxième temple se trouve au fond de l’eau, au croisement des océans atlantique et indien, là il y a un triangle qu’on appelle Triangle des Bermudes. Quand vous descendez par là en profondeur, vous trouvez un grand bâtiment qui a une couleur blanche. C’est ce qu’on appelle la maison blanche de Lucifer. Et c’est là où Lucifer fait des réunions avec les satanistes du monde entier.

Le troisième temple se trouve en Inde. On l'appelle "temple de Dail". C’est là où se trouve le premier ministre de Lucifer.

Mais en dehors de ces trois temples, il y a des petites maisons sataniques, ainsi que des loges mystiques: La rose-croix AMORC, rose-croix d'or, rose-croix martiniste, etc. Quand on parle de la rose-croix, c’est un ordre mystique qui comporte sept fraternités différentes. Il y a des maisons telles que: "Louis Gilbert", "maison Lombard", "maison d’onction", même au Nigeria là où on tourne le film de "Karachika", avec le pouvoir du prince Talus.

Alors quand j’étais dans ce temple, il y avait plus de mille personnes. Là j’avais rencontré beaucoup d’autorités, parmi lesquelles celles de Mobutu qui ont travaillé dans le gouvernement de transition. Ici j’ouvre une parenthèse. Au moment où nous parlons, Mobutu se trouve enchaîné dans le monde astral. Lui qui a travaillé fidèlement pour le diable, se retrouve avec des chaînes et un gros cadenas. Je vous parlerai de l’organisation du monde de Satan, et là vous saurez ce qui se passe de l’autre côté. Alors quand on m’avait conduit là-bas, on m’avait jeté dans un trou qui avait une profondeur de 200 mètres. Quand j’étais tombé au fond, il y avait une obscurité totale. Et dans ce trou il y avait des reptiles, des serpents, des scorpions... Toutes ces bêtes avaient comme mission de me mordre. C’est ce qu’on appelle le lieu de torture. Et j’avais l’obligation de garder silence.

Je n’avais pas le droit d’ouvrir la bouche pour manifester les douleurs que je ressentais, car si j'ouvrais la bouche, c'est la mort qui devait s'ensuivre. Et j’y avais passé cinq jours. Et pendant ce temps, à Likasi, mes parents me cherchaient partout. Ils ne savaient même pas où j’étais. Et pourtant, j’étais dans un trou. Le temple en question est un grand temple. Au devant il y a un grand miroir comme un écran géant. Et à chaque réunion, on doit boire le sang de cinq cents personnes. Et il y a des satanistes qui sont choisis pour sacrifier les membres de leurs familles.

Crimes des satanistes, victoires de chrétiens

Il y avait un papa que je connais bien, même aujourd’hui, il est à Likasi sur "l’avenue Rwanda". Il était du nombre de ceux-là qui devaient sacrifier les membres de leurs familles. Arrivé à son tour, il avait donné le nom de son neveu. Il n’avait donné ni les ongles, ni la salive, ni les cheveux. Il n'avait donné que le nom. Et là, il y avait des servantes qui avaient un vase en or, et elles avaient placé ce vase au bord inférieur du miroir. Il y en avait d’autres qui avaient pour mission d’appeler le nom de ce neveu-là. Et il y en avait un qui avait une épée en or. Il y avait beaucoup de gens.

Ils se sont mis à appeler et quelques temps après, le neveu en question avait fait son apparition sur le miroir. Il était là torse nu. Alors l’homme qui avait l’épée, avait pointé l’épée sur le miroir au niveau de la poitrine, et l’épée a commencé à entrer. Pendant que l’épée entrait, à cet endroit-là, il y avait du sang qui sortait et tombait dans le vase. Et quand le corps était vidé de tout son sang, l’image avait disparu mais le sang était resté dans le vase. On a placé cela dans de petites coupes et les servantes ont commencé à distribuer et on avait bu. Et après on avait constitué un dossier. On commence d’abord par écrire le nom, et puis, on dit: «De quelle façon mourra t-il?» Et après quelques temps on dit: "Il va mourir par accident." On écrit là-bas, circonstance du décès: Accident. On dit: "Dans combien de temps mourra t-il?" Après quelques minutes on dit: "Deux semaines." On avait écrit là-bas deux semaines. Bien-aimés, quand j’étais rentré à Likasi, j’avais trouvé ce neveu en vie et deux semaines plus tard, il a été percuté par un véhicule. Je vous ai dit au début, qu'il y a des gens dont on a déjà bu le sang, ils vivent seulement dans le délai, quand le délai expire, c'est la mort qui se concrétise suivant la circonstance que les satanistes ont prévue.

Un autre jour, j’étais à Likasi, il y avait un ami à moi qui était catcheur. Il s’était rendu à Mbujimayi, et est rentré avec des fétiches. Il voulait se mesurer à moi. Il m’avait rejoint dans le terrain de l’école laïque, et voulait faire des démonstrations. Quand je l’avais regardé, je lui avais dit: "Que veux-tu faire là? Ça c’est pour les petits enfants. Va t’amuser avec les gens de ton niveau. Lorsque tu rentreras chez toi, tu trouveras tous tes fétiches brûlés." Il avait nié et on s’était séparé. Il était allé chez lui et le soir vers dix-huit heures, il était venu chez moi en pleurant. Il me dit: "Effectivement, comme tu me l’as dit, quand je suis rentré chez moi, j’ai trouvé que tous mes fétiches étaient brûlés." Et il pleurait et j’étais allé avec lui chez lui. Arrivé chez lui, j’avais fait des incantations, et on avait renouvelé ce qui était détruit. Et quand j’avais fait ça, il était maintenant curieux. Il me dit: "Je reconnais que tu es puissant, et j’ai besoin d’être comme toi." Je dis: "Ah bon? Comme tu as besoin d’être comme moi, commence d’abord par manger un bébé. Lorsque tu mangeras un bébé, je t’emmènerai avec moi où j’ai toujours l’habitude d’aller." Alors il a cherché un bébé à manger, sans le trouver.

Un jour il est venu me voir, et m'a dit: "J’ai une fille qui est enceinte et qui cherche à avorter, parce que le garçon qui l’a engrossée a pris la fuite." Alors je lui ai demandé le nombre de mois de la grossesse. Il m’a dit: "Six mois." Je lui ai dit: "Six mois, c’est déjà un fœtus. On peut l'utiliser, tu vas le manger et après on ira ensemble." Et on avait invité la fille chez mon ami. Arrivé là-bas je lui avais demandé de se déshabiller totalement. Après je l’avais soumise à un sommeil magnétique, appelé hypnose. Et après, j’avais invoqué un démon qu’on appelle "maître mort, cadavre vivant". Et à partir de là, j’avais fait sur le corps de la fille une intervention chirurgicale sans bistouri. J’avais enlevé le fœtus, et là j’avais invoqué un autre démon, le docteur Lang, qui est le chirurgien de l’au-delà. Et j’avais remis tout en ordre, j’avais relevé la fille, et elle était rentrée chez elle sans grossesse. Mais à partir de cette cérémonie-là, même sa fécondité était sacrifiée, j’avais donné cela à Lucifer. Elle est rentrée chez elle sans grossesse, mais stérile. On est resté, j’ai pris le couteau et j’ai découpé le corps du fœtus. J’ai dit à mon ami: "Mange." Il a hésité, et je lui ai dit: "Mais c’est toi qui veux être comme moi. Si réellement tu veux être comme moi, mange rapidement."

Il avait mangé. Et quand il a terminé, je devais maintenant l’inviter chez moi. Quand nous étions chez moi, j’avais invoqué Krishna, [...] et Krishna était venu. Et après nous étions tous trois projetés. Nous étions partis en Inde physiquement. Arrivés là-bas, comme mon ami était un nouveau, c’était moi qu’on avait remercié comme je venais d’emmener un nouveau membre. Mais on a dit à mon ami: "Comme tu viens d’adhérer à notre groupe, tu dois d’abord nous donner un être cher dans ta vie." Après quelques minutes, on lui pose la question, et il dit: "Je donne mon père." On lui demande: "Pourquoi ton père?" Il dit: "Parce que dans la famille, c’est bien lui qui a déjà vécu pendant beaucoup de temps." Et après, comme d’habitude, il a donné le nom de son papa.

Ceux qui étaient chargés d’appeler ont commencé à appeler. Ils ont appelé ce papa, mais le miroir était tel qu’il était. Ils ont appelé, ils ont tellement appelé qu’ils s’étaient même fatigués, mais le miroir était resté intact. Alors on s’est demandé: "Pourquoi ça, pourquoi?" On pose la question à mon ami, on lui dit: "Mais, ton papa, est-il membre d’une société secrète? Est-ce qu’il est membre d’une maison mystique?" Il dit: "Non. Mon père ne connait rien de la sorcellerie, il ne connait même pas la magie." Alors qui est-il? Il dit: "Mon père c’est juste un ancien de l’Église." On dit: "Un ancien de l’Église? Donc c’est un chrétien?" Alors lorsque nous étions là, quand on disait qu’on avait affaire à un chrétien, on faisait tout, parce que si un sataniste parvient à capturer un chrétien, Lucifer lui donne beaucoup d’argent. Pour tuer un seul chrétien, Lucifer est capable de tuer même mille païens. Car il n’y a que le chrétien qui échappe à son contrôle; il n’y a que les chrétiens qui déstabilisent les œuvres de Lucifer.

Alors on a commencé à appeler. Et cette fois-là on nous a dit: "Au lieu que ce soit seulement les gens chargés d’appels qui puissent appeler, nous devons tous nous joindre à eux..." Nous étions maintenant obligés tous, plus de mille, d’appeler le nom d’un seul papa. Alors on a commencé à appeler. Nous avons beaucoup appelé, mais le miroir était tel qu’il était. Alors comme on continuait à appeler, au lieu que ce papa apparaisse sur notre miroir, il y avait juste une croix. Et comme on continuait d’appeler, sur la croix il y avait le sang. Et quand le sang a commencé à couler, le miroir s’est brisé, et nous tous qui étions là, étions tous projetés par terre.

Alors quand on s’était relevé, tout le monde disait à mon ami: "Ce qui vient de nous arriver ici, c’est à cause de toi." Je ne sais même pas s’ils ont déjà remplacé ce miroir-là. Alors on condamnait mon ami. On avait pris un poison, on le lui a remis, et on lui a dit: "Cette fois-ci ton papa, qu’il le veuille ou pas, il va mourir." On a donné le poison à mon ami et on m’a dit: "Comme c’est toi qui a emmené ce type ici, tu iras avec lui pour contrôler l’évolution de cette opération, qui consiste à empoisonner ce papa. De retour à Likasi, nous étions partis chez mon ami, c’était au "camp d’Ak". Arrivés là, on nous avait servi à manger. On a mangé et après, la maman et les autres étaient sortis. Nous étions restés au salon et sur la grande table il y avait le repas du papa. Le papa était encore au boulot. Nous n'étions qu'à deux et quand on avait placé le repas, mon ami avait pris le poison. Je voyais cela de mes propres yeux. Il est allé, et l’a mis dans les condiments de son père. Et vers dix-sept heures son père était arrivé, et nous avait salués avec joie.

Il était entré dans sa chambre, il a changé les habits et il est rentré au salon. Il s’était mis à table, avant de manger, il a prié. Quand il a prié, il a cité le nom de Jésus. Et là où nous étions, nous disions: "Aujourd’hui, ce Jésus-là, il n'y aura rien, il mourra aujourd'hui." Le papa a commencé à manger. Et ce jour-là, il avait tout mangé, et le foufou et les condiments. Même au moment où je vous parle, ce papa est encore en vie à Likasi et il travaille à la Gécamines même aujourd’hui. Alors comme on avait donné à mon ami un délai d’une semaine, quand le délai avait expiré, on l’avait frappé par les esprits de mort. Moi j’étais du côté du quartier "Camponté", et à partir de là, on m’avait contacté et on m’avait dit: «Va l’achever!» Bien-aimés chez le diable l’amitié n’existe pas, il n’y a que l’hypocrisie. L’amitié c’est ce qu’on trouve seulement dans le Seigneur Jésus.

J’étais allé là-bas, derrière sa maison il y avait des toilettes. C’était à 19h30. Je m’étais allongé par terre, je m’étais concentré et là j’avais pris la forme d’un serpent. J'ai commencé à ramper, j’étais entré dans la maison, j’ai trouvé mon ami par terre. Il saignait, le sang sortait de ses narines, par les oreilles et même par la bouche, et quand j’étais arrivé, je l’avais mordu, j’avais infiltré dans son corps un venin et j’étais sorti. Arrivé de l’autre côté, j’avais repris la forme humaine et j’étais arrivé à la porte. J’avais frappé et mon ami avait répondu et j’étais entré. Arrivé là, je trouve mon ami. Je lui demande: "Qu’est ce qui s’est passé?" Il me dit: "On m’a frappé et il y a quelques minutes, un serpent est entré et m’a mordu." Et je lui ai demandé: "Mais, le serpent, où est-il parti?" Il me dit: "Il est parti dans ce coin-là." Alors j’ai ramassé un morceau de bois et je me suis mis à chercher le serpent. Là c’était le serpent qui cherchait le serpent.

Vous savez bien-aimés, les sorciers, les magiciens, quand il y a un problème, ce sont eux les premiers qui vous diront: «Allons voir tel féticheur.» Sachez que quand on boit le sang, on bloque l’âme dans le monde des ténèbres. Mais la Bible nous dit que si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Mais les armes avec lesquelles nous combattons sont spirituelles. Ces armes-là, sont puissantes par la vertu de Dieu. Avec ces armes, nous sommes capables de descendre dans le monde de Satan, renverser les puissances et récupérer les âmes dont le sang a déjà été bu, mais dont le délai n’a pas encore expiré.

Testament imposé à beaucoup de familles par Satan

Le Seigneur Jésus va changer le testament que Satan t'a imposé. Le diable a déjà imposé un testament négatif à beaucoup de familles. Quand tu analyses bien ta vie, tu te rends compte qu'il y a certaines choses que tes parents ont vécues et que toi aussi tu vis. Si tu ne fais pas attention, même tes enfants risqueront de vivre ce que tu vis aujourd’hui. Ça c'est un testament négatif que Satan a déjà imposé à beaucoup de familles. Mais si vous craignez le Seigneur Jésus, Il vous fera rentrer dans un nouveau testament différent de celui que le diable vous a imposé. Et si tu t’accroches au Seigneur, sache que le Seigneur Jésus va te rendre le double de ce que tu as perdu. La Bible nous dit dans Colossiens 2:14: Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et Il l’a détruit en le clouant à la croix.

 

Mon Initiation

Je vais un peu vous parler de la manière donc j’ai été initié dans les pratiques sataniques. Au début je vous ai dit que j’avais commencé à servir le diable lorsque j’avais l’âge de deux mois. Ce n'est qu'avec les oreilles spirituelles que l'on peut bien comprendre cela. Quand on vous parle de deux mois, là vous avez bien affaire à un bébé. Et un bébé de deux mois ne peut pas de lui-même se rendre chez un féticheur pour chercher à être sorcier. C’est pour vous dire, bien-aimés, que je n’ai pas cherché à être ce que j’étais. Mais nous vivons dans un monde compliqué.

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous! Amen!

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.